Une aventure mère-fils…

Image

Voici Marie-Claude et Félix-Antoine,

« Je suis Marie-Claude et je suis maman de deux enfants de 9 et 12 ans. Je suis sensible à la cause car il y a dans ma famille des personnes atteintes du spina-bifida. Conseillère d’orientation et coordonnatrice clinique au Centre de réadaptation Constance-Lethbridge, en plus de siéger au conseil d’administration de l’Association, je cours depuis maintenant 1 an. Le Marathon Oasis de Montréal et donc pour moi l’occasion de relever un beau défi pour cette cause qui m’est importante. »

« Je m’appelle Félix-Antoine, j’ai 12 ans et c’est la première année que je cours. Comme je suis sensible à la cause, puisqu’il y a dans ma famille des personnes qui vivent au quotidien les problématiques liées au spina-bifida, j’ai vu dans le Marathon Oasis de Montréal, une bonne façon de soutenir la cause. C’est également une belle opportunité de participer à une activité mère-fils. »

Marie-Claude et Félix-Antoine vont courir 5 kilomètres pour l’ASBHQ le 22 septembre. N’hésitez pas à les encourager et à soutenir l’Association en vous rendant à l’onglet « Faites un don » de ce blogue.

Vous pouvez aussi refaire connaissance avec Sara Catherine Saint-Laurent notre porte-parole au lien suivant, Sara pour sa part va courir le demi-marathon soit 22 kilomètres !!!

https://asbhq.wordpress.com/2013/02/21/faites-connaissance-avec-sara-catherine/

Niko et Âmi-Or, 2 grands copains qui courent pour l’ASBHQ

Image

Mon nom est Niko et j’ai 13 ans. J’ai entendu parler du marathon par mon ami et coéquipier au soccer Âmi-Or. J’aime jouer au soccer et je me considère très sportif.
Je participe au Marathon Oasis de Montréal pour l’ASBHQ, car je crois qu’il est important de lever des fonds pour des organisations qui viennent en aide aux autres. Par ailleurs, au niveau personnel, c’est important pour moi de toujours réaliser de nouveaux défis et de donner mon maximum dans tout ce que j’accomplis.

Image

Je m’appelle Âmi-Or, j’ai 13 ans et je suis passionné par tout ce qui touche l’activité physique. Je suis inscrit dans un programme de sport-études à l’école, en soccer et je pratique ce sport depuis que j’ai 5 ans.
Courir les 5 km pour l’ASBHQ représente pour moi une autre forme de défi. Je cours…tout le temps et très rapidement ! Courir 5 km, ce n’est toutefois pas pareil, car je n’ai pas besoin d’être rapide comme j’ai l’habitude de l’être mais plutôt constant dans mon rythme. Je dois donc apprendre à canaliser mon énergie, un peu comme à l’école ! Je pense qu’il est important de courir pour l’ASBHQ afin de lui donner de la visibilité. Mon message est que dans toutes circonstances, il est essentiel d’avoir confiance en soi et de vouloir se dépasser.

 

Pour encourager Niko et Âmi-Or qui vont courir 5 km le 22 septembre, et soutenir les actions de l’ASBHQ, rendez-vous à l’onglet « Faites un don » de ce blogue.