Martin découvre un autre sport…extrême!

Mon nom est Martin Veilleux. 56331000_2321877614726064_246778126359592960_n
J’ai 39 ans, je suis atteint du spina-bifida et je souffre d’hydrocéphalie.
Le sport a toujours fait partie de ma vie. Depuis que je suis né, j’ai joué au hockey sur luge pendant 22 ans. Devenu non-voyant à l’âge de 27 ans, j’ai dû chercher une activité qui puisse me permettre de goûter à la joie de pratiquer un sport.
J’ai donc touché à l’aviron durant quatre ans et depuis six ans je fais du CrossFit .
Il y a deux ans, j’ai pu faire aussi des XMen Race et
lors de ces événements j’ai fait la connaissance de Monsieur Éric Sévelec. Ce dernier s’occupe du Réseau Autonomie Santé de Victoriaville.
Il y a quelques semaines, il a essayé l’escalade adapté, avec l’organisme Accès -Grimpe qui aide les personnes handicapées à pratiquer ce sport.
Éric m’a parlé de ce sport car il se doutait bien que vu mon intérêt pour ce genre d’activités et mon désir de vivre des expériences nouvelles et stimulantes, je désirerais l’essayer.
Et bien oui, je suis allé faire de l’escalade le 22 mars dernier et j’ai eu la piqûre.
Étant une personne paraplégique et non-voyante, j’ai vécu des moments excitants. J’ai adoré.
Ce sport m’a obligé à être très attentif, à me concentrer et à faire confiance à mon moniteur. Ce fut une expérience sensationnelle : me sentir debout, marchant dans l’espace!
Je vous invite à essayer une fois l’escalade avec cet organisme, nous sommes attachés et c’est très sécuritaire.
Par ma part, je me suis senti faire partie de la gang et c’est certain j’y retourne le mois prochain.
Je viens de découvrir un autre sport fascinant!
Publicités

Du Capitaine Crochet à Ironman, les nouvelles technologies qui faciliteront votre quotidien

Lors de notre colloque du 17 mars dernier, Docteure Mathilde Barbeau a fait état des avancées technologiques qui faciliteront la vie quotidienne des personnes atteinte d’une déficience physique à l’avenir. Elle est rattachée au programme de neurotraumatisme du Centre de réadaptation en déficience physique de Charny. Regardez sa conférence et les photos ici.

Mathilde blogue

En octobre 2016, Dre Barbeau s’était rendue en Suisse pour assister au Cybathlon 2016. Cet événement international portait sur l’utilisation de la technologie robotique au service des personnes atteintes de déficience physique.

Des groupes de chercheurs universitaires et provenant de l’industrie y ont présenté leurs prototypes. Dans la vidéo, vous pourrez voir des exosquelettes et des chaises motorisées qui seront possiblement disponibles un jour pour faciliter votre vie quotidienne.

Prenez quelques minutes pour les découvrir. Vous verrez qu’on est loin de la main métallique rudimentaire du Capitaine Crochet. Ironman est à nos portes !

 

Martin Veilleux est le deuxième porte-parole de notre campagne, faites connaissance avec lui.

martin-veilleuxMon nom est Martin Veilleux, je suis une personne handicapée. Je suis  né avec le spina-bifida, une malformation congénitale de la moelle épinière. Je suis devenu complètement non-voyant en 2007 suite à des complications liées à mon hydrocéphalie. Vous ne me verrez jamais sans mon chien! Il est pour moi mon guide, mon ami et mon protecteur. Mon chien m’a été fourni par la Fondation Mira.

Mon handicap ne m’a pas empêché de suivre les traces de mon père et j’ai travaillé aux services des comptes pour les banques TD et Royale. En 2004, ma vue a commencé à se dégrader  du côté gauche, ce qui ne m’a pas empêché de continuer à travailler au  comptoir multi-services à la Ville de Laval pendant  deux ans.

Le sport a toujours fait partie intégrante de ma vie. De  6 ans à 26 ans, j’ai joué au hockey sur luge comme gardien de but. De 2000 à 2004, j’ai été membre de l’équipe canadienne en caressant le rêve de participer aux Jeux Paralympiques de Turin en 2006. martin-hockey

J’ai malheureusement perdu graduellement la vue et j’ai dû modifier mon parcours… et réapprendre à vivre complètement.

Je suis de nature combative et très bien soutenu par mes proches. Avec l’aide des intervenants de l’Institut Nazareth et Louis Braille, je me suis relevé les manches pour continuer à savourer ce que la vie m’offrait.

J’ai alors découvert un nouveau sport : l’aviron. Pendant quatre ans, l’aviron a été pour moi une source de liberté et d’évasion. Ce rêve fut possible grâce à la collaboration du Club d’aviron de Laval et de l’Association québécoise d’aviron qui ont conçu une embarcation et des rames adaptées pour moi.

Durant l’été 2013, j’ai eu envie de relever de nouveaux défis, quelqu’un m’a parlé du Crossfit et depuis, j’en fais  4 fois par semaine. Ce sport me permet de me dépasser. Les entraîneurs de Crossfit Laval adaptent les exercices et les routines d’entrainement afin de me permettre de travailler autant que les autres membres du Club. Il règne dans ce club une ambiance qui me permet de me sentir comme tout le monde.martin-crossfit

Je recommande ce sport merveilleux à tous ceux qui recherchent un dépassement, de l’adrénaline et des émotions fortes.

Depuis que je suis non-voyant, j’ai modifié ma carrière, je donne maintenant des conférences dans les écoles et les entreprises pour livrer mon message de motivation, de détermination et de persévérance.

Mon mantra est : « Quand l’œil du corps s’éteint; l’œil de l’esprit s’allume » Victor Hugo

Je pense que dans la vie : « Tout est possible » 

martin-xmanrace