Le spina-bifida fait réagir!

capture d'écran vox pop 6Pour clore en beauté le mois de la sensibilisation au spina-bifida et à l’hydrocéphalie, l’Association s’est rendue au Marché Jean-Talon pour demander aux passants « Que vous évoque le spina-bifida? ».

Munies d’une caméra, nous avons capté toutes sortes de réponses, allant de « je ne sais pas » à « une maladie en Afrique ». Les passants interrogés ignoraient bien sûr la question qui leur serait posée puisque nous voulions capter leur réaction à vif. Une fois la caméra allumée, la majorité des personnes interrogées fut donc surprise et même déconcertée par notre question. D’autres réalisaient qu’elles en savaient un peu plus sur le spina-bifida lorsque nous leur posions des questions. Certaines furent même émotives à parler des enfants atteints de cette malformation.

Une fois la caméra éteinte, nous avons profité du moment pour renseigner davantage les gens sur le spina-bifida. Nous avons aussi rassuré plusieurs personnes et brisé des mythes, par exemple, sur l’espérance de vie d’une personne atteinte de spina-bifida.

Nous vous invitons donc à nous suivre sur notre page Facebook et notre site internet pour voir le résultat de ce Vox Pop.

Si vous avez des questions ou si vous voulez en savoir plus suite au visionnement, visitez notre site internet ou contactez-nous à info@spina.qc.ca

La Journée de sensibilisation au Marché Jean-Talon

Visuel_JSLe mois de juin est le mois national de sensibilisation au spina-bifida et à l’hydrocéphalie. Et, encore une fois cette année, nous serons au Marché Jean-Talon le 11 juin prochain à l’occasion de la Journée de sensibilisation au spina-bifida et à l’hydrocéphalie. Voici une belle occasion d’en apprendre davantage sur cette malformation du tube neural qui touche près 9 000 personnes au Québec.

Pour l’occasion, nous tiendrons un kiosque (chez Birri). En plus de vous proposer des animations, nous pourrons répondre à toutes vos questions :

  • Le spina-bifida, c’est quoi?
  • Quels sont les risques? Les conséquences?
  • Comment le prévient-on?
  • Comment le traite-t-on?
  • Combien de bébés sont touchés?
  • L’acide folique, ça sert à quoi?

Vous avez d’autres interrogations? Venez nous rencontrer (entre 10h00 et 17h00) afin de démystifier le spina-bifida et participez à nos quizz à toutes les ½ de l’heure à partir de 10h30!

Au plaisir de vous y voir en grand nombre.

https://www.facebook.com/events/1810638425832587/

Acide folique seul, multivitamine : que choisir?

Le gouvernement canadien et la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada  recommandent la prise d’une multivitamine contenant de l’acide folique avant et pendant la grossesse au lieu de l’acide folique seule, ainsi qu’au moins quatre à six semaines à la suite de l’accouchement et pendant l’allaitement. À noter que les multivitamines prénatales sont conçues pour combler les besoins spécifiques à la santé de la future mère et à la formation du fœtus.

Voici en vidéo les explications

http://spina.qc.ca/article/en-video-multivitamine-prenatale-acide-folique-seul

En fait, les femmes qui planifient ou commencent leur grossesse devraient s’assurer d’avoir un apport suffisant en acide folique, en fer, en iode, en calcium et en vitamines B12 et D.

Notez aussi qu’il existe au Canada des multivitamines prénatales d’ordonnance spécifiquement conçues pour optimiser l’absorption du fer, du calcium et de l’acide folique.

Début de grossesse : le rôle de l’acide folique, de la vitamine B12 et du fer

L’apport en acide folique, en vitamine B12 et en fer devrait être plus considérable en début de grossesse et même avant de devenir enceinte. Les carences en vitamines et minéraux peuvent avoir un effet négatif sur la santé de la future mère et de son bébé à naître.

Consommer suffisamment d’acide folique au cours des 28 premiers jours peut réduire significativement le risque de malformations du tube neural.

En combinaison avec l’acide folique, la vitamine B12 réduit le risque d’anomalie du tube neural au début de la grossesse et un accouchement prématuré.

Le fer maintient un bon niveau d’énergie, de résistance aux infections et de tolérance à la suite d’une perte sanguine au moment de l’accouchement.

Testez vos connaissances

En répondant au questionnaire prégrossesse, vous pourrez évaluer vos connaissances en matière de supplémentation vitaminique prénatale.

Faites aussi circuler l’information. Même si vous n’attendez pas d’enfant, elle pourrait être utile à un futur parent de votre entourage!

Le contenu de cette page vous est offert par notre partenaire prévention Duchesnay